Le livret A suit le rythme de l'inflation

Actualité juridique

Imprimer cet article

Le livret A suit le rythme de l'inflation

La rémunération du livret A est revalorisée à compter du 1er août 2011.

Après la hausse du 1er février dernier, le taux d’intérêt du livret A connaît une nouvelle augmentation à 2,25 % à compter du 1er août. Taux qui, pour rappel, n’avait plus été atteint depuis mai 2009.

À noter :  cette augmentation de 0,25 % correspond à un gain de 38,25 € sur l’année pour les personnes ayant atteint le plafond de 15 300 euros.

Dans le sillage du livret A, les taux d’intérêt des autres produits d’épargne réglementée ont également augmenté. La rémunération du livret de développement durable (LDD) et du livret d’épargne populaire (LEP) est ainsi respectivement portée de 2 à 2,25 % et de 2,25 à 2,75 %. Il en est de même pour le compte épargne logement dont le taux d’intérêt atteint désormais 1,50 % (contre 1,25 % précédemment). Ces revalorisations faisant suite à la montée de l’inflation qui s’est établie sur un rythme annuel de 2,1 % selon l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

Précision :  le taux d’intérêt du livret A peut être révisé chaque trimestre selon une règle de calcul prédéfinie. Le taux étant ainsi égal à la moyenne de l’inflation et des taux à court terme, plafonné à l’inflation majorée de 0,25 point.

En outre, la caisse des dépôts et consignations a publié les derniers chiffres concernant le livret A. On y apprend notamment que plus de 90 % des Français en détiennent un et que le montant total des capitaux placés atteint désormais les 205 milliards d’euros.

Rappel :  les épargnants qui détiennent un livret A disposent de leur argent à tout moment et peuvent y déposer jusqu’à 15 300 € (hors intérêts). Quant aux intérêts, ils sont capitalisés par quinzaine et ne subissent ni impôt ni prélèvements sociaux.

Article du 26/07/2011 - © Copyright SID Presse - 2011